Traitements énergétiques à distance

Dans les changements qui sont en train de se mettre en place, l’énergétique arrive (ou plutôt revient) sur le devant de la scène.

Pourquoi? tout simplement parce que j’en fais à chaque instant. Parce que mes séances d’hypnose en sont remplies, parce que l’intention est omniprésente. Que je le veuille ou non d’ailleurs.

Toutes ces dernières années, j’ai cherché à mettre dans une case ce que mes mains projetaient de manière naturelle. On m’en parle depuis mes seize ans, depuis mes premiers massages, inlassablement. J’ai donc fait un nombre non-négligeable de formations. Je cherchais un moyen « reconnu » afin de pouvoir mettre un nom et une technique sur tout ceci. Je suis toujours extrêmement lente pour tout ce qui me concerne de près… fichue confiance!

J’ai fait le choix aujourd’hui de ne plus classer ma pratique dans une ou plusieurs catégories prédéfinies. Ce n’est pas du Pranic Healing et ce n’est pas non plus du Reiki. Je n’ai aucun protocole et de toute façon, j’ai toujours été parfaitement incapable d’en suivre n’en serait-ce qu’un seul. Je crois bien qu’ils seront éternellement ma « bête noire »…

C’est simplement « MOI ».

J’ai eu maintes et maintes fois l’occasion de constater que c’était indubitablement efficace. J’ai également pu constater que le résultat est identique lorsque c’est pratiqué à distance (il me faut juste quelques informations de base).

Un traitement énergétique peut être utilisé pour quasiment n’importe quelle problématique, la liste est donc longue, toutefois je ne m’aventurerai jamais sur le terrain de la maladie. C’est un point très clair pour moi et je tiens à ce que ce soit également clair pour tous. Si je peux envisager de travailler sur certains symptômes en vue de les soulager, aucun travail ne s’effectuera sur la maladie elle-même.

Et comme je pars du principe que rien ne vaut l’expérimentation, que certaines choses se doivent d’être vécues pour être comprises, j’ai simplement envie de dire: « Essayez, laissez-vous surprendre et vous verrez! dans le pire des cas, cela vous fera du bien… » d’autant que c’est parfaitement complémentaire avec l’hypnose. Alors, finalement, quoi de mieux?

Au plaisir de vous accompagner!

Bien à vous,

Laure