Hypnose thérapeutique

"Le premier pas vers le changement est la prise de conscience. Le second est l'acceptation." Nathaniel Branden

L’hypnose est un état de conscience modifié, communément appelé une transe. Il s’agit d’un fonctionnement naturel du cerveau qui adapte spontanément la fréquence de ses ondes cérébrales en fonction de l’activité pratiquée.

Lors d’un état d’éveil dit normal, nous expérimentons les ondes cérébrales Alpha et Beta dont la fréquence oscille entre 10hz et 40hz selon l’activité du moment ou le degré de stress. Nous passons la majeure partie de la journée ainsi.

Cependant, il arrive fréquemment que nous soyons perdus dans nos pensées ou peu réceptifs à ce qu’il se passe autour de nous… qui n’a jamais perdu la notion du temps, du lieu et de l’espace en conduisant ou, plus simplement, lors d’une balade ? Dans ces moments-là, notre cerveau passe en ondes cérébrales Thêta (variant entre 4hz et 10hz) qui correspondent à un état d’hypnose ou d’auto-hypnose. C’est ce que nous appelons un état modifié de conscience ou EMC.

Lorsque nous dormons, notre cerveau passe en fréquence Delta (inférieure à 4hz), ce qui permet à notre organisme de se régénérer. Cette phase d’activité cérébrale ralentie est indispensable à notre bien-être physique et psychique, raison pour laquelle il est fortement recommandé d’avoir un nombre d’heures de sommeil suffisant.

Il arrive toutefois que notre activité cérébrale dépasse les 40hz, lors de chocs émotionnels ou d’accidents par exemple. C’est alors que se créent les traumas au sein de notre organisme. Notre cerveau enregistre à toute vitesse certains éléments de la situation qu’il va ressortir à la première occasion, ce qui a pour conséquences la création de blocages, de peurs ou autres réactions limitantes dans notre quotidien.

Nous fonctionnons le plus souvent avec des données obsolètes, c’est à dire des schémas qui n’ont plus de raison d’être aujourd’hui.

Ces données sont programmées dans notre inconscient et y resteront tant que nous n’avons pas choisi de les modifier, voire de les supprimer.

La difficulté réside dans le fait de regarder au-delà des symptômes, de remonter à l’origine du problème et de trouver quelle valeur est touchée par ce qui arrive.

Prenons par exemple la situation d’une personne souhaitant arrêter de fumer: je peux « effacer » en quelque sorte l’image de la cigarette ou lui faire « oublier » de piocher dans son paquet. Mais tant que je n’ai pas trouvé POURQUOI cette personne fume, la ou les raisons qui font qu’elle a besoin de ce geste et ce que ça renforce chez elle, la croyance qui y est affiliée, les résultats resteront plus qu’aléatoires.

Le symptôme est facile à trouver, c’est ce qui est exprimé en premier. La cause, quant à elle, est souvent enfouie profondément et se trouve fréquemment hors de portée du mental.

Comment ça marche?

Nous possédons deux catégories d’esprit :

  • Le conscient, symbolisé par la pensée rationnelle, la logique et la connaissance.
  • L’inconscient, symbolisé par tout ce qui est hors de notre contrôle.

Il est, de nos jours, de notoriété publique que bon nombre de nos fonctionnements respectifs ne dépendent pas de notre bon vouloir et que changer n’est pas aussi simple qu’il y paraît de prime abord.

La tête peut bien vouloir profondément quelque chose, elle ne l’obtiendra pas si l’inconscient estime que ce n’est pas bénéfique pour la personne. C’est le point de départ de quasiment tous les blocages et c’est là où l’hypnose intervient.

Lors d’une transe hypnotique, la voie d’accès à l’inconscient est grande ouverte. Il est donc désormais possible de communiquer avec lui afin d’initier un changement profond et véritable, l’objectif principal étant d’amener le conscient et l’inconscient dans la même direction.

Intrinsèquement, l’inconscient régit tout ce qui a trait au mode survie. Que ce soit rationnel ou non importe peu dans le sens où chaque expérience amène d’office une réaction qui va ensuite être installée dans le logiciel interne comme étant celle la plus adaptée. Si rien n’est entrepris afin de la déloger, la réaction va s’ancrer profondément jusqu’à devenir partie intégrante de la personne.

Et les émotions dans tout ça?

Ce qu’il faut savoir en premier lieu, c’est que l’inconscient ne distingue pas la réalité de la fiction.

Il réagit aux émotions.

Ceci est un élément majeur lors de toute problématique car plus l’émotion est forte, plus elle sera ancrée et ce, dans un sens comme dans l’autre.

Il s’agit du point central de mon accompagnement, j’utilise donc beaucoup l’imaginaire et/ou des expériences positives afin d’emmener la personne vers un univers d’émotions élevées.

Il est toutefois important de relever qu’il y a un fort déséquilibre spontané entre le positif et le négatif. Sachant que l’inconscient est étroitement lié aux émotions, qu’en est-il du temps passé à ressasser un souvenir pénible ou à se concentrer sur un problème ? et, surtout, qu’en est-il du ratio positif/négatif ? une réussite est-elle valorisée à la hauteur de l’importance d’un échec ? pensons-nous avec autant d’intensité à ce merveilleux souvenir qu’à cet autre, plus difficile ? malheureusement, non.

Par conséquent, nous avons tous tendance, sans exception, à ancrer le négatif plus profondément dans notre système de programmation interne.

Sachant cela, j’aime à dire qu’il est vital de rêver, de se remémorer autant que faire se peut chaque moment agréable du quotidien, chaque occasion ayant amené un bout de bonheur ou un coin de ciel bleu. Il est vital d’alimenter ces belles émotions au moins tout autant que celles aux basses vibrations…

Dans quelles situations l'hypnose thérapeutique est-elle bénéfique?

Lorsque l’envie de changer quelque chose dans sa vie devient nécessaire.

Les champs d’application de l’hypnose sont quasiment illimités du moment où la volonté est présente et la curiosité suffisante pour expérimenter d’autres chemins.

  • traumas
  • peurs
  • accouphènes
  • addictions
  • troubles alimentaires
  • stress
  • préparation à l’accouchement
  • burn-out (avec l’accord du médecin traitant)
  • dépression (avec l’accord du médecin traitant)

liste non exhaustive…

Toutefois, mes années de pratique m’ont amenée à me spécialiser dans tout ce qui a trait à la sensibilité, aux émotions et à la confiance en soi. Apprendre à se connaître véritablement, être à-même de se respecter suffisamment pour poser ses limites, comprendre certaines réactions, ce qu’elles recèlent et comment les vivre au quotidien, se débarrasser progressivement des fausses croyances, de celles qui sont limitantes à tous points de vue, devenir la personne que l’on souhaite être, en toute simplicité, en utilisant les ressources présentes et qui ne demandent qu’à s’exprimer, se libérer des nombreux poids inutiles que nous portons en permanence et qui nous ralentissent, initier un renouveau dans une vie qui, bien souvent, nous demande à évoluer et à nous adapter.

Dans une société formatée, s’octroyer le droit d’être soi-même est un challenge. Mais lorsque nous y parvenons, c’est un tout autre univers qui s’ouvre devant nos pieds… je ne saurais exprimer complètement la joie sans cesse renouvelée de voir des chrysalides devenir de merveilleux papillons!

En combien de temps puis-je espérer un changement?

Il est toujours difficile de prédire précisément la durée d’un accompagnement thérapeutique. Cela dépend de nombreux facteurs: la profondeur de la problématique, les peurs inhérentes, la volonté réelle de laisser derrière soi qui j’étais pour aller vers celui ou celle que je veux être (bien souvent, l’identité est créée par le problème dont nous voulons nous débarrasser… il est important d’être prêt à abandonner cette identité pour en endosser une autre et ce n’est pas aussi simple que ça semble l’être à première vue), l’investissement temporel mais également financier que je suis prêt ou prête à m’offrir car tout a finalement la valeur que je veux bien lui donner.

Quoiqu’il en soit et dans chaque situation, mon objectif est une amélioration la plus rapide possible. Le plus souvent, une à sept séances suffisent à enclencher un changement conséquent mais je recommande cependant un suivi sur un plus long terme et de manière plus espacée afin d’ancrer correctement le nouveau programme et de s’assurer qu’il s’applique correctement.

Ne possédant pas de baguette magique, il serait néanmoins illusoire (et clairement contreproductif) de s’attendre à un changement radical en un claquement de doigt. Tout comme la nature, il nous faut respecter notre propre rythme et initier pas à pas la transformation souhaitée. Perdre dix kilos en arrêtant de s’alimenter est rapide, relativement simple et sans aucune chance de succès sur la durée. Perdre dix kilos en prenant le temps de comprendre les raisons de la présence de ce poids supplémentaire et en changeant progressivement ses habitudes alimentaires donne, à l’inverse, de bien meilleurs résultats.

J’aime la transparence et mon rôle en tant que thérapeute n’est pas de vendre du rêve. Je ne peux rien faire sans votre pleine et entière participation et cela implique de savoir où vous allez et pourquoi vous y allez en suivant ce chemin et non un autre.

Ceci étant dit, il arrive d’avoir de jolies surprises!

Pour conclure...

L’état hypnotique, agréable et hautement bénéfique, permet la transformation. Il transmute ce que vous ne voulez plus dans votre vie. Il initie un changement, celui que vous souhaitez obtenir en fonction de qui vous êtes aujourd’hui. Il permet de revenir à soi, de se recentrer sur le moment présent et de se découvrir des ressources qu’on n’imaginait probablement pas posséder. C’est un état actif, un travail intense d’où l’on ressort plus fort et plus confiant.

C’est également un moment de découverte hors du temps et de l’espace, un approfondissement des connaissances sur ses propres fonctionnements.

C’est aussi et surtout un moment où vous mettez à jour votre logiciel, effaçant les données obsolètes au profit de celles qui ont court actuellement, avec un programme de dernière génération.

"Vouloir changer pour les autres ne mène à rien. Vouloir changer pour soi-même ouvre toutes les portes du possible."

En tant qu’hypnothérapeute, je suis là pour vous accompagner. Mon rôle consiste, avant toute chose, à faire émerger chez vous vos propres réflexions, vos propres conclusions et vos propres solutions. Tout cela est déjà en vous.

Ensuite seulement, je mets à votre disposition mes capacités de thérapeute ainsi que les différentes techniques apprises et maintes fois expérimentées avec succès.

Et si c’était le bon moment de laisser entrer un peu de votre magie dans votre existence?

Avec toute mon amitié,

Laure

« cliquez ici et réservez directement en ligne votre séance »

Le cerveau dans tous ses états, un article de Sciences & Avenir sur les différentes fréquences d’ondes cérébrales et les nombreux bienfaits d’un état de transe sur la santé.

GARDER LE CAP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s